Les 5 apports de la réalité virtuelle en formation

Les 5 apports de la réalité virtuelle en formation

La réalité virtuelle apporte-t-elle une réelle valeur ajoutée à la formation ?
Plusieurs études dont celle du Daydream Labs de Google se sont penchées sur la question, et ont tenté de démontrer son efficacité dans les processus d’apprentissage. 
Retrouvez dans ce carrousel les 5 apports de la réalité virtuelle au sein de la formation. 

1) Un apprentissage plus rapide et plus proche de la réalité

La formation en réalité virtuelle permet à l’utilisateur de s’immerger dans un environnement réaliste et d’apprendre en pratiquant, ce qui est beaucoup plus impactant pour lui. Ce type de formation est un gain de temps et d’argent considérable comme la formation peut être utilisée et répétée autant de fois que voulu. 

Cependant, le côté interactif de la réalité virtuelle peut inciter l’apprenant à vouloir y passer plus de temps par-rapport aux méthodes de formation plus traditionnelles !

2) Un nombre d'erreurs réduit sur le terrain

Par la réalité virtuelle, l’apprenant se familiarise avec la situation et répète des opérations complexes autant de fois que nécessaire, sans pour autant se mettre en danger. Il se projette ainsi virtuellement sur le terrain, qui dès lors ne lui paraît plus aussi inconnu qu’il peut l’être avec une formation plus classique. Cela limite les erreurs commises et permet à l’apprenant d’intérioriser en amont les bons gestes.

3) Une concentration favorisée grâce à un haut niveau d’immersion

Un des apports de la réalité virtuelle est le haut niveau de concentration que l’individu peut atteindre grâce à l’immersion. Une expérience immersive stimule certaines zones du cerveau non sollicitées par un processus d’apprentissage plus classique, ce qui permet à l’apprenant de vivre réellement l’expérience, et d’être pleinement concentré sur sa tâche.

Attention cependant à la fatigue que l’immersion en réalité virtuelle peut engendrer sur l’organisme. La réalité virtuelle monopolise l’énergie de l’apprenant comme son attention est entièrement portée sur l’expérience. Il faut veiller à régulièrement faire des pauses.

4) Un engagement augmenté

La réalité virtuelle est facteur d’engagement physique et mental. L’apprenant ne subit pas sa formation mais au contraire, en est même l’acteur principal. La formation est dès lors beaucoup plus efficace et le fait progresser plus rapidement sur les compétences dont il a besoin. 

5) Un feedback en temps réel

La réalité virtuelle fournit à l’apprenant un retour en temps réel sur ses actions et lui permet d’en apprendre plus sur son fonctionnement interne.
Il peut ainsi ajuster ses modes de fontionnement et corriger ses erreurs immédiatement.